Grand Prix - Acte 3

Le 24 Juin 2013
news4_1
Crédits photos : AGpics

Ce week-end se déroulait la 3e étape du Grand Prix FFTri à Saint Jean de Monts, en Vendée. Comme à l'étape vendéenne précédente, celle-ci annonçait la couleur en arrivant la veille : vent et pluie au rendez-vous. Du coup la motivation, elle, n'y était plus trop. Mais c'est pas n'importe quelle course : Poissy est 2e au classement général provisoire donc pas le droit de râler! C'est avec une équipe de choc qu'on s'apprête à courir : Tony, Aurélien, Alessandro, Ryan et notre tout récent champion du monde LD Bertrand, du coup je prends le départ dans le box u23 avec Tom.
Par chance, la pluie a cessé et le vent a séché la route, ce qui dissipe la peur de chuter sur le parcours vélo. Et quand je vois les vagues déchaînées de l'océan, je jubile car va falloir nager "à la débrouillarde" comme j'aime! Croyez-moi j'ai regretté après le grand plongeon : une bonne tasse bien salée et les lunettes remplies d'eau. Bref ça a été un carnage dans l'eau avec le courant qui s'ajoutait aux vagues, mais cette fois personne ne cherchait la bagarre au moins!

Je sors de l'eau assez éprouvé en 35e position et me retrouve ainsi dans le pack de chasse derrière une douzaine d'échappés. Après un tour à me cacher dans les roues pour récupérer, les coachs nous disent qu'on est à 25 secondes de la tête alors que Ryan, Tony et Alessandro sont avec Tom et moi dans ce groupe. Tant pis pour la récupération, je donne tout ce que j'ai pour qu'on recolle devant avec Tom, et manque de peu de sauter du groupe une fois la jonction effectuée.

C'est à 45 que l'on pose alors le vélo en tête, et les jambes sont encore lourdes mais j'essaye d'accrocher Tom qui emmenait un petit groupe dans sa foulée. Après 1km c'est une centaine de mètres dans le sable qu'il faut parcourir et là ça passe pas pour moi! Je me retrouve alors seul pour le reste et viens mourir à la 42e place assez loin du troupeau avec qui j'étais parti à pied.

news4_2
Crédits photos : Xavier GARCIN

Ma déception personnelle fut de courte durée lorsque j'ai appris que l'on remportait l'étape grâce aux performances individuelles de mes coéquipiers! Surtout après la victoire des filles et d'Andréa, les coachs et tout le groupe en général étaient aux anges! A cela vient s'ajouter la victoire de Greg sur la coupe du monde d'Edmonton, quel week-end pour l'équipe! Félicitations également à tous nos Pisciacais finishers à Nice ce dimanche.

Pour ma part, je serai au départ de la coupe d'Europe Elite à Holten (Pays-Bas) samedi prochain, où je compte bien donner une meilleure prestation que ce week-end à St Jean.

Jérémy.