Victoires 3 - 3 Défaites‏

Le 22 Juillet 2015

Après un début de saison plus que satisfaisant, j'avais à cœur de montrer mes progrès sur les "grosses courses". Malheureusement, j'ai enchaîné quelques blessures qui m'ont valu un forfait sur la première étape du Grand Prix à Valence ainsi que plusieurs semaines de Juin-Juillet à bricoler sans réellement m'entraîner, surtout à pied.


J'ai donc pris le départ à la deuxième manche de Dunkerque avec Poissy. Après une bonne natation, tout juste remis de mon entorse à la main, j'ai subi tout le long d'un vélo éprouvant (pas moins de 45 relances) pour ensuite "coincer" à pied et terminer à une 47e place, tellement loin de mes attentes.


news14_1
Crédits photos : Charlotte Dumain

J'ai dû enchainer 6 jours plus tard avec la coupe d'Europe de Holten (Pays-Bas) sous une chaleur caniculaire telle que la distance est passée de M à S pour ne pas mettre en danger les athlètes. Pas de miracle sur le résultat final, une décevante 24e place, mais ma bonne natation et mes sensations à vélo sont rassurants pour la suite. Je sais que je dois retourner travailler ma course à pied car quelque soit le scénario de course, on ne peut pas se permettre d'être "juste" sur une des trois disciplines.


J'ai ensuite repris sérieusement l'entraînement, mes blessures sont désormais derrière et il faut aller de l'avant pour claquer une bonne course sur la coupe d'Europe de Châteauroux deux semaines plus tard. J'y vais donc avec plus d'assurance que sur mes deux courses précédentes. La natation se passe très bien et je m'extrais 4e de l'eau, à vélo on voit un regroupement général mais je ne me laisse pas abattre. A pied je pars assez prudemment car une défaillance et c'est rapidement 15 à 20 places de perdues sur une course de cette densité. Au final, j'échoue au "cul" du top 15 qui était mon objectif minimum de satisfaction.


news14_2
Crédits photos : Jean-Marc Surand

Cette 16e place me laisse vraiment sur ma faim, mais j'ai réellement pris plaisir à courir ici car ce niveau de compétition me permet d'être acteur de la course sans pour autant la subir ou la survoler. Je peux ainsi mesurer mes progrès mieux que sur une course régionale ou sur un Grand Prix, où mon niveau ne me permet pas encore de peser sur le scénario de course.
J'ai donc hâte de prendre part à celle de Karlovy Vary (République Tchèque) dans un mois et ainsi faire mieux que les précédentes.


D'ici là, j'effectuerai un stage en montagne encadré par Poissy Triathlon, avec un bon groupe d'entrainement, pour être ainsi à mon meilleur niveau sur la deuxième partie de saison.


news14_3
Souvenir de stage Poissy Tri - Briançon 2013

Je suis conscient que je passe les meilleurs années de ma vie à voyager et faire des course où je prends plaisir à courir, tout en rencontrant des personnes géniales.
Pour cela, je tiens à remercier les personnes qui facilitent mon quotidien et me permettent de faire cela : bien évidemment l'encadrement de mon club Poissy Triathlon, mon coach Sylvain, mais aussi Jean-Marc et Pasquin qui ont toujours une place rapidement dès que j'ai besoin de soins. Un grand merci à eux.

Jérémy.